bannière © iEES Paris logo_UPMC logo_UPEC logo_Paris-Diderot logo_CNRS-INEE logo_IRD Accueil Accueil

Suivez nous sur

twitter
facebook

Rechercher



Accueil du site > Actualités

Conférence « La toiture végétalisée, véritable écosystème urbain ? »en ÎdF

De multiples avantages écologiques d’accueil pour la biodiversité, de rétention d’eau ou de stockage de carbone sont associés aux toitures végétalisées, mais qu’en est-il réellement ?
Organisée par l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB IAU IdF, Paris 15e), la conférence a eu lieu le 15 novembre 2018.

L’ARB en IdF a engagé en 2017 l’étude GROOVES (Green ROOfs Verified Ecosystem Services) pour 3 ans, avec les actives contributions de Jean-Christophe LATA, MC S-U et responsable du département DCFE, et de Yann DUSZA, alors à iEES Paris (voir son résumé de thèse) :

32 toitures de typologies différentes (extensives, semi-intensives et intensives) ont été analysées via des inventaires des plantes et des invertébrés (dont les pollinisateurs), et des prélèvements de substrats.

Les résultats recensent leurs caractéristiques et leur répartition géographique, les différents protocoles de suivi mis en œuvre puis les communautés animales et végétales toiturophiles ainsi que les caractéristiques des sols de ces toitures (composition, rétention d’eau, carbone stocké...).

Analyser les substrats des toitures est une nouveauté, habituellement il s’agit d’analyser des sols agricoles. Par ailleurs, la variabilité des
substrats sur les toitures prélevées est très grande.


Il est maintenant possible de revoir, en 2 parties en ligne, cette conférence :
http://www.arb-idf.fr/article/retour-conference-publique-la-toiture-vegetalisee-veritable-ecosysteme-urbain-2018