bannière © iEES Paris logo_UPMC logo_UPEC logo_Paris-Diderot logo_CNRS-INEE logo_IRD Accueil Accueil

Suivez nous sur

twitter
facebook

Rechercher



Accueil du site > Présentation > Sites de recherche > > UPMC, campus de Jussieu - Paris 5e : tour 44/45 et tour 44/34

UPMC, campus de Jussieu - Paris 5e : tour 44/45 et tour 44/34

-------------------------------------------------------------------------------------------


A savoir sur le campus de Jussieu (Paris 5e) de l’UPMC

Le site de l’Université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) (ex. université Paris VI) est celui de l’abbaye royale de Saint-Victor fondée en 1113, hors les murs du Paris d’alors, à laquelle se sont adjoints des entrepôts de bois et de marchandises diverses.

En 1665, Mazarin fait installer au pied de la Montagne Ste-Geneviève et au bord de la Seine, la première halle aux vins, mitoyenne de l’abbaye, et qui donne sur le port de la Tournelle.

Très abîmée lors de la Révolution, l’abbaye est démolie sous l’Empire, en 1811.
La halle aux vins de Paris peut s’étendre sur 14 hectares avec accès principal par le quai St Bernard, ce qui est effectif en 1813 (en 1865, 3,5 millions d’hectolitres de vin sont consommés à Paris).
La halle va fonctionner jusqu’après la 2e Guerre mondiale.

En 1946, les 14 hectares sont affectés à la Faculté des sciences de l’Université de Paris.

En 1955 seulement, et avec quelques difficultés dues aux derniers « pinardiers » présents, un premier bâtiment de deux étages est construit au-dessus des chaix de la maison Dubonnet (actuel bâtiment Esclangon) pour absorber une partie des travaux pratiques installés rue Cuvier.

Il faut encore attendre 1956 et l’arrivée de crédits pour édifier, entre 1958 et 1961, les deux barres dites « de Cassan ».
En effet, à la demande d’André MALRAUX qui se saisit du dossier en 1962, deux principaux groupes d’ouvrages, « les barres de Cassan » et « le gril d’Albert » - du nom de leurs concepteurs Urbain CASSAN et Edouard ALBERT - vont constituer l’ensemble avec l’accord du nouveau doyen, Marc ZAMANSKY.
Les travaux débutent en 1964. Mais projets de décoration, commandes, réalisations futuristes et très ambitieuses ne seront jamais terminés.

L’Institut du monde arabe s’est vu attribué la parcelle d’angle avec le boulevard, le quai et le pont pour sa construction, entreprise par la fondation République française (60 %) - Ligue arabe (40 %) initiée en 1977 par Valéry Giscard d’Estaing.

Mais ce sera le président François Mitterrand qui l’inscrira à ses grands travaux et l’inaugurera le 30 novembre 1987.
Aujourd’hui, la participation des pays de la Ligue arabe au financement de l’IMA ne dépasse pas 10 %.

Actuellement, outre les opérations de désamiantage débutées en 1997 et initialement prévues pour 3 ans, la réhabilitation des œuvres d’artistes renommés, représentatifs des années soixante, est en cours.

L’UPMC accueille plus de 5 000 chercheurs et enseignants chercheurs qui travaillent dans plus de 120 laboratoires répartis dans 4 pôles : Modélisation et ingénierie ; Energie, matière et univers ; Terre vivante et environnement ; Vie et santé.

iEES Paris est une composante de recherche du pôle Terre vivante et environnement de l’UPMC.