bannière © iEES Paris logo_UPMC logo_UPEC logo_Paris-Diderot logo_CNRS-INEE logo_IRD Accueil Accueil

Suivez nous sur

twitter
facebook

Rechercher



Accueil du site > Stages et emplois > Stages > Stages > Masters

Masters

-------------------------------------------------------------------------------------------


Master 1

Année 2016


◼ Macro-écologie des vers de terre en Amérique du Nord

Responsable : Jérôme MATHIEU, MC UPMC, équipe Ecologie et évolution des réseaux d’interactions (EERI), département DCFE.

Des organismes exotiques ont été apportés sur le continent américain, et ont dû jouer un rôle décisif sur l’assemblage des communautés et les gradients de biodiversité. Cet aspect n’a pas été étudié chez les vers de terre, alors qu’il est bien connu que l’introduction de ces organismes en Amérique du nord a eu des conséquences énormes sur le fonctionnement des écosystèmes forestiers en particulier.
Par ailleurs, les vers de terre européens ont tendance à être invasifs sur le nouveau continent, alors qu’ils ne le sont pas en Europe.
Dans ce stage l’étudiant utilisera les données abondantes de la littérature sur l’occurrence des espèces de vers en Amérique afin d’analyser les gradients de diversité et de composition des communautés de vers de terre à l’échelle du continent Nord Américain. Ces données seront traitées statistiquement avec R et les analyses spatiales seront conduite sous SIG ou avec R. La motivation pour apprendre ces outils est indispensable pour ce stage.
Ce stage sera co- encadré par des chercheurs américains et canadiens, avec qui l’étudiant pourra interagir s’il le souhaite.

Télécharger l’offre sur .pdf



PNG - 163.3 ko

◼ Changements globaux et écologie de la reproduction des mésanges en populations naturelles, forestières et urbaines

Responsable : Clotilde BIARD, MC dans l’équipe Ecophysiologie évolutive (EPE) du département ECOEVO.

Convention de stage de 8 semaines moins 1 jour, maximum :
- en laboratoire : de janvier à mi-avril et de mi-mai à fin juillet 2017 (périodes ajustables),
- sur le terrain : de mi-mars à mi-juin avec un temps plein en avril et mai.
La population de mésanges bleues et charbonnières étudiée est en forêt de Fontainebleau et de Nemours : l’étudiant pourra être hébergé au centre de recherche de l’Ecotron IdF.

Mots clefs : Ecophysiologie, écologie urbaine, relations hôtes-parasites, immunocompétence, signaux colorés, sélection sexuelle, choix du partenaire, effets maternels, investissement parental, conditions du développement précoce, stress oxydatif.

☛ Télécharger le descriptif du stage



◼ Influence du tassement des sols forestiers sur les communautés microbiennes impliquées dans le cycle du méthane

Responsable : Thomas LERCH, MC U-PEC dans l’équipe Biogéographie et diversité des interactions du sol (BIODIS) du département DCFE.

Les sols forestiers sont potentiellement plus affectés que les sols agricoles par les contraintes mécaniques induites par la circulation d’engins parce que ces engins sont plus lourds et qu’il n’y a pas de labour. L’impact des contraintes mécaniques appliquées aux sols forestiers sur les émissions de GES a fait l’objet de très peu d’études. Le tassement du sol modifie-t-il durablement la structure des communautés microbiennes, au détriment des bactéries méthanotrophes et en faveur des bactéries méthanogènes ? Il s’agit d’étudier les effets de ce tassement sur la structure des communautés microbiennes, particulièrement méthanogènes et méthanotrophes par qPCR, T-RFLP et Metabarcoding (Illumina MiSeq : préparation des banques d’amplicons).

☛ Télécharger le descriptif du stage (pdf)



Année 2015



◼ Analyse de la distribution des acides organiques dans les sols tropicaux et de leurs impacts sur la mobilisation des métaux dans ces sols

Responsable : Clarisse BOLOU BI, MC dans l’équipe Diversité des ingénieurs et interactions microbiennes (DIIM) du département SOLéO.

Convention de stage de 2 mois
Il s’agit d’extraire les acides organiques de faibles poids moléculaires (LMMOAs) de plusieurs profils de sols tropicaux (HPLC) et d’évaluer leur impact sur à travers des dispositifs de DGT (diffusive gradient in thin film) capable de piéger la fraction labile des métaux dans les sols.

Mots clefs : Matières et acides organiques dans les sols, sols tropicaux.



◼ Changements globaux et écologie de la reproduction des mésanges en populations naturelles, forestières et urbaines

Responsable : Clotilde BIARD, MC dans l’équipe Ecophysiologie évolutive (EPE) du département ECOEVO.

Voir le stage dans le même domaine en 2016, svp



Portfolio